Posts in Category: Boutique

Et si le soleil était … chez Fleurs d’Embellie

2014-08-29 12.24.47L’amaryllis… 2014-08-29 12.25.41

Tout en beauté et resplendissant,
pour une délicate attention

Chez Fleurs d’Embellie,
le plaisir d’offrir
se révèle du rêve à la réalité !

Pivoines Duchesse de Nemours

Mariage pivoines

Merci !

merci

C’est dimanche, la fête des mamans !

 

Fleurs d’Embellie sera ouvert samedi 24 mai de 9 h 30 à 20 h 00 et dimanche 25 mai de 9 h 00 à 13 h 30

Réservez dès maintenant votre composition florale en appelant au 02 37 65 32 20

10174881_577802572318400_8925056246709560294_n

Samedi 19 avril… Mariage rayonnant de bonheur !

DSC_0002P1030856

IMG_0025 (2)
DSC_0374 DSC_0101

 

 

 

 

 

 

 

DSC_0384

 

Muguet

10012890_568255599939764_7198200094686135977_o

Pâques verdoyantes !

575466_10150652183822651_366950467_n

Chez Fleurs d’Embellie, paniers et corbeilles en osier seront de petits nids douillets aux créations florales et originales !

paques2014

 

Compte à rebours pour la Saint-Valentin !

Amoureux, Laissez-vous tenter par la Saint-Valentin

vendredi 14 février 

et réservez dès maintenant votre bouquet !

Ouvert le 14 février de 9 h 30 à 20 h 00 – Tél. : 02 37 65 32 20 – Contact : muriel@fleurs-d-embellie.fr

69 Grande-Rue 28210 Villemeux-sur-Eure

FdE_SaintValentin1

1553288_531443626954295_194992628_o1658525_531442683621056_1570472272_o1795209_531443606954297_1311874932_o

 

1546048_513596742072317_1352894955_n

La belle danse de l’hiver s’avance…

Le long du ruisseau, le clapotis de la pluie s’assoupit,
Quelques pierres précieuses abordent, en vrille, les lueurs de l’aube diaphane,
Le vent brille et se transperce de lumières obsidiennes
« L’Amour scintille, Quel délice ! »
Depuis le chemin, la lune effleure les chœurs familiers, et je n’ai qu’une âme comme murmure…
Au fur et à mesure, le mystère s’effrite, quelques brindilles respirent l’odeur matinale…
Mon chagrin s’agrippe, quelques notes s’échappent au-delà des profondeurs.
Les mots, à cet instant, savourent un simple apaisement
A la charnière d’un chapitre, l’oreille collée à la porte, j’écoute le temps, tremblant, qu’importe…
Je regarde en arrière, et je vois une barrière, couchée dans cet ancien potager,
D’un œil, par le trou de la serrure, j’aperçois un secret,
Comme un enfant, je sens des parfums de vase émoussée, j’entends la rivière….
La main, posée sur la poignée,
Je ressens la douceur d’une rime, fragile, et je laisse passer le soleil…
Le nez contre la vitre, je goûte un souvenir nocturne, qu’importe,
Je laisse passer un courant d’air … Je vois l’huis s’ouvrir vers la clairière
D’une bouchée, j’attrape un sentiment, furtif :
Je veux juste un dernier camélia, ma dernière récolte…

Le 12 juin 2008, « Moments de plénitude »

IMG_3309